Le Trans’Portage par l’AFP ‘’Aller Vers l’Autre’’




Nous entendons de plus en plus parler du « portage physiologique » ; alors oui, pour certains, ces deux mots sont une évidence, mais pour la majorité des jeunes parents le mot « physiologique » reste très flou. Comment porter son tout-petit ? Avec quel accessoire ? Et pour quelles raisons ? Beaucoup pensent que le portage n’est qu’un phénomène de mode récent, mais il en réalité ancestral et même en Occident. C’est une chose naturelle de porter son enfant, nos sociétés ont simplement perdu cette pratique. Le portage recommence de plus en plus à être pratiqué, et c’est plutôt un retour aux sources.






Jécolia, infirmière et monitrice de portage agrée, nous parle dans cette vidéo du ‘’Trans’Portage’’physiologique et les bienfaits que cela peut apporter à toute la famille :


« Tous les pays n’utilisent pas le portage. Chacun prend des décisions en fonction de sa famille, de son couple, de ses moyens de ses enfants. Il n’y a pas de jugement, pas de mépris à avoir. Chaque parent essaie de prendre les meilleures décisions pour ses enfants et elles sont différentes d’un couple à l’autre, d’une famille à l’autre.

L’important est que vous, votre couple, soyez en phase avec les choix que vous faites et les décisions que vous prenez.

J’encourage les mamans : surtout prenez soin de vous ! Si vous allez bien, le bébé ira bien. Prenez soin de vous, de votre couple car même avec l’arrivée des enfants le couple continue d’exister et il doit exister à part entière. Car lorsque les familles vont bien, les bébés vont bien.

Le portage est une très bonne chose et une aide qui soulage beaucoup la famille en général, les papas, les mamans et le bébé lui-même.

Le portage est un outil très pratique mais ce n’est pas l’élément qui caractérise le bon parent du mauvais parent. N’allez pas du tout dans ce jugement de valeur bien au contraire. C’est juste un outil, un moyen une aide qui m’a beaucoup aidé et plus personnellement.

Je remercie l’AFP ‘’Aller Vers l’Autre’ qui m’a permis de développer le portage au sein de l’association. J’y prends beaucoup de plaisir… »


Jécolia – infirmière