La lettre des États Généraux de l’Éducation

Mis à jour : févr. 17


Après cette première étape à Roubaix, les Etats Généraux de l’Éducation feront étape à Lyon sur le thème : ''Des parcours de réussite différents !'' le 23 janvier 2020



Grande initiative citoyenne pour accélérer le changement éducatif, organisée par association ''VersLeHaut''




La petite enfance, au programme de la 1ère étape des États Généraux de l’Éducation, à Roubaix : Quelle éducation voulons-nous pour nos enfants de la naissance à 6 ans ?


C'était le thème de la première étape des États Généraux de l’Éducation, qui faisait étape à Roubaix, mardi 19 novembre. Une première journée de travail de co-construction et une soirée ouverte à tous réunissant la société civile dans sa diversité : familles et acteurs éducatifs, parlementaires et élus locaux, acteurs économiques et administrations...


Réunis à l'Hôtel de Ville de Roubaix, les 50 participants à la journée de co-construction ont travaillé à l'élaboration de propositions pour améliorer le changement éducatif sur le thème de la Petite Enfance.


Onze propositions ont été travaillées parmi lesquelles :

Retrouvez les autres propositions sur la plateforme de participation des Etats Généraux de l'Education et votez pour celles que vous voulez défendre !


Rendez-vous ici sur la plateforme pour voter et déposer vos propositions !


Trois cent personnes ont ensuite participé à une soirée d'échanges, ouverte à tous, avec l'intervention du Dr Catherine Dolto, haptopsychothérapeute et auteur de livres pour enfants.

Après une ouverture par Guillaume Delbar maire de Roubaix ; Jean Duforest cofondateur d'ÏDKIDS ; une présentation des enjeux par Nathalie Casso-Vicarini membre de la commission 1000 jours présidée par Boris Cyrulnik ; les participants ont pu partager leurs propositions, voter sur les propositions issues de la journée de travail en co-construction, et découvrir la présentation de pratiques inspirantes :

Merci aux partenaires ÏDKIDS  et à la Mairie de Roubaix pour leur soutien actif.


Les États Généraux de l'Éducation dans les médias


A l'occasion de l'étape de Roubaix, La Voix du Nord mettait à la UNE les Etats Généraux de l'Education et présentait dans ses pages la démarche.

- Retrouvez l'article : Et si l'éducation était l'affaire de tous ?

- RoubaixXL était présent lors de la journée et de la soirée, retrouvez l'article ici. - Le Parisien-Aujourd'hui en France et Phosophore sont partenaires des États Généraux de l’Éducation.



PROCHAINE ETAPE LYON : 23 janvier 2020


Le 23 janvier 2020, les États Généraux de l’Éducation feront étape à Lyon pour relever le 2ème défi éducatif de la démarche : "N'y a-t-il qu'une seule façon de réussir à l'école ? Comment valoriser des parcours de réussite différents ? "

Au programme : ateliers participatifs, journée de travail avec une cinquantaine d'acteurs de tous horizons réunis chez Sport dans la Ville pour co-construire des propositions, soirée publique avec la présentation des propositions, de "pépites éducatives", interventions de grands témoins.


Dernière chance de répondre à l'appel à contributions pour Lyon

Il vous reste une semaine afin de nous faire parvenir toutes les bonnes pratiques ou idées que vous connaissez via votre structure : associations, mouvements d'éducation pour la jeunesse ... N'hésitez pas à répondre à l'appel à contributions concernant les parcours de réussite différents et partagez vos pratiques inspirantes.


Téléchargez l'appel à contributions !


Pour monter un atelier participatif, participer aux réunions locales, voter sur les propositions, en savoir plus sur la démarche.... Une seule adresse : www.etatsgeneraux-education.fr



Un petit rappel de la thématique de Lyon :

L’école française valorise beaucoup les compétences intellectuelles et nous avons souvent l’obsession du diplôme, comme si notre vie se jouait à 16, 18 ou 20 ans. Certains enfants sont exclus de la réussite car ils ont des talents différents. D’autres parcours sont pourtant possibles, y compris des parcours d’excellence.

  • Comment éviter la sélection par l’échec et permettre à chaque jeune de choisir sa voie, en fonction de ses envies, de ses talents et des débouchés ?

  • Comment lutter contre le décrochage scolaire ?

  • Comment changer le regard de l’école et des parents sur l’apprentissage et l’alternance ?

  • Comment passer d’une orientation subie à une orientation choisie ? A quel âge faut-il commencer l’orientation ?

  • Où les jeunes peuvent-ils développer les compétences utiles pour la vie sociale et professionnelle, qu’ils n’apprennent pas à l’école ?

  • Quel rôle peut jouer l’entreprise dans la formation des jeunes et l’ascension sociale tout au long de la vie ?


Plus de soixante acteurs éducatifs mobilisés


VersLeHaut remercie les partenaires qui soutiennent financièrement la démarche



VersLeHaut - 10, rue Rémy Dumoncel – 75014 PARIS - 01 43 21 34 85 - 01 43 21 24 84

www.verslehaut.org