Les AFP au milieu de la crise


Les AFP ont fourmillé d’idées pour soutenir et accompagner toutes les familles pendant cette période difficile moralement et financièrement.

L’espoir dans l’avenir ne peut reposer que sur un fondement sûr et solide : la foi mise en action permet d’apporter réconfort et dynamisme à ceux qui en ont besoin.


Les AFP ont été sollicitées pour un sondage court afin de répertorier toutes les initiatives habituelles ou nouvelles qui se déclinent dans la diversité des actions, mais dans une unité d’état d’esprit et de but recherché : l’amour inconditionnel du prochain prouvé en actions plus qu’en paroles.

Bon nombre d’AFP ont envoyé des retours à ce sondage et nous les remercions chaleureusement. Ces retours confirment que nos AFP sont vivantes, dynamiques et soucieuses des missions qu’elles se sont fixées, en faveur de toutes les familles.





Résumé des actions de nos AFP






  • Les aides les plus sollicitées et les plus nombreuses se sont situées au niveau de la nourriture, des vêtements, du matériel scolaire, de l’énergie et du carburant, mais aussi pour le paiement des loyers.

  • Une AFP a développé un partenariat avec une enseigne de matériel scolaire et a récupéré 150 kg d’objets divers utiles à la rentrée.

  • Le soutien s’est décliné également, au travers d’entretiens individuels, d’écoute active ou groupes de paroles pour les personnes découragées et fragilisées moralement par les difficultés.

  • Des conseils ont été donnés en réponse aux demandes exprimées.

  • Des temps à visée pédagogique se sont mis en place, pour adapter nos modes de vie à la conjoncture actuelle (covoiturage, usage du vélo, donner une seconde vie aux objets, mutualiser des achats…).

  • Des femmes seules avec leurs enfants ont reçu de l’aide pour préparer la rentrée. Une famille a reçu aide financière et « des bras » pour effectuer son déménagement. D’autres personnes ont reçu de l’aide à l’inscription aux services de transport en commun et à l’hébergement.

  • Quelquefois des aides financières ont été attribuées après examen des besoins.

  • Certaines AFP ont ouvert des ateliers de couture pour prolonger la vie de vêtements.

  • Des activités intergénérationnelles ont été organisées : promenades à pieds, repas, groupes de paroles, vide-greniers… Ces vide-greniers ont permis de récolter des fonds mais aussi permis aux familles de vendre des objets inutilisés.

Autant de propositions astucieuses où la transmission de savoirs et de savoir-être, d’informations se diffusent des plus anciens vers les plus jeunes mais aussi des plus jeunes vers les plus anciens.


Ces retours des actions menées ici et là sont un véritable encouragement pour tous.

Les aidés peuvent devenir des aidants.

La mutualisation des efforts, nourris de foi et d’espoir, aide à rompre la solitude et fait barrage au découragement.


Par Marie-Françoise BOUGEOT, déléguée AFP à la conférence des mouvements familiaux de l’UNAF.